Les Verts soutiennent la réglementation temporaire du nombre de médecins spécialistes

A l’origine, le gel des admissions pour les nouveaux médecins praticiens ne devait être qu’une mesure provisoire, afin d’éviter que les praticiens européens puissent exercer en Suisse sans pouvoir piloter l’offre. Instauré en 2004, il a été maintenu jusqu’en 2011 malgré ses effets pervers et le fort mécontentement qu’il a provoqué. Durant cette période des milliers de médecins étrangers ont été engagés dans les hôpitaux et trop peu de médecins formés dans les universités suisses. Le rapport médecin généraliste – médecin spécialiste s’est péjoré au détriment du premier et les services ambulatoires des hôpitaux se sont développés de manière disproportionnée. Le Conseil fédéral propose maintenant de réintroduire le gel des admissions, mais cette fois-ci limité aux spécialistes et de l’appliquer également aux services ambulatoires des hôpitaux. Les Verts soutiennent ce gel temporaire des admissions.

Prise de position complète (en allemand)