Révision partielle de l'ordonnance du 12 avril 1995 sur la compensation des risques dans l'assurance-maladie

Le parti écologiste suisse salue les efforts de la révision partielle vers plus de transparence et de précision dans les frais de gestion. Il considère aussi que la compensation flexible des risques et la réduction des coûts qui l'accompagnent sont positifs; il soutient donc cette révision partielle. Les Verts souhaiteraient toutefois quelques petites corrections en ce qui concerne la contribution aux coûts et les prescriptions de placement.

Réponse complète à la consultation (en allemand)