Les Verts soutiennent la caisse-maladie publique

Le système de santé suisse a urgemment besoin d’être réformé. C’est pourquoi les Verts soutiennent l’initiative « Pour une caisse publique d‘assurance-maladie ». Elle permettra des économies importantes tant en argent qu’en bureaucratie, tout en maintenant la qualité des soins pour tous. Le Bureau des Verts suisses avait déjà décidé en septembre 2010 de soutenir l’initiative lancée aujourd’hui.

La Suisse compte plus de 80 caisses-maladies. Pour les Verts, le système actuel est beaucoup trop cher et compliqué. Il manque de transparence et entraîne une explosion des coûts, ce que reconnaissent tant la population que les personnes travaillant dans le secteur de la santé.

La situation a encore empiré depuis la votation sur l’initiative pour une caisse unique au début de 2007. L’augmentation des primes a été jusqu’à 30% durant les cinq dernières années, et cette évolution néfaste doit absolument être stoppée.

Une nouvelle assurance de base
L’initiative « Pour une caisse publique d‘assurance-maladie » veut mettre en place une nouvelle assurance de base. Les prestations de l’assurance obligatoire seront désormais fournies par une caisse nationale de droit public, qui fonctionnera avec des agences cantonales et intercantonales. Les primes et les bonifications seront calculées de façon unitaire par les cantons. « Moins d'argent gaspillé pour des Conseils d'administration et pour arracher aux concurrents les "bons cas", donnera plus de moyens pour assurer une médecine de qualité et une prévention efficace » précise Christian van Singer, membre de la coalition pour une caisse publique d’assurance maladie et Conseiller national, VD.

Les Verts ne sont pas les seuls à soutenir ce projet. Plusieurs associations de médecins, de professionnels de la santé et de retraités sont convaincus qu’une caisse-maladie publique favorisera la qualité des soins tout en réduisant les coûts.