Lisa Mazzone à propos de la loi sur les jeux d'argent débattue à la Commission des affaires juridiques du National:

Le projet de loi adopté par la CAJ-N pose enfin un cadre aux jeux d'argent. Malheureusement, plusieurs lacunes persistent : plus de ressources doivent être investies dans la lutte contre les addictions et le blanchiment. L’exonération fiscale des gains est en outre inacceptable.

Les Verts notent avec satisfaction que le blocage de sites internet n'a pas trouvé de majorité au sein de la Commission des affaires juridiques du National (CAJ-N). Les blocages ne constituent pas une mesure de prévention efficace: en effet, ils peuvent être facilement et rapidement contournés. Les Verts ont proposé des alternatives concrètes au blocage de sites internet, plus efficaces et proportionnés, comme par exemple un système de delisting pour les prestataires de jeu d'argent en ligne non autorisés en Suisse (suppression d’un site internet de l’index d’un moteur de recherche). Finalement, pour les Verts, les gains de plus de 10'000 francs provenant des jeux d'argent doivent être imposés.