Déplafonnement du pourcent de solidarité

Le déplafonnement du pourcent de solidarité permettra de traiter les salaires supérieurs à 315'000 de la même manière que les salaires supérieurs à 126'000 francs (déduction de 1 % supportée pour moitié par l’employeur et pour moitié par l’employé).

Les Verts approuvent cette mesure destinée à accélérer le désendettement de l’assurance-chômage (AC). Un pas nécessaire mais tardif qui rapportera chaque année 79 millions de francs supplémentaires à l’AC. Pour un revenu annuel de 400'000 francs, le surcoût se monte à 35 francs par mois pour l’employeur et pour l’employé Franken. Une somme sans aucun doute raisonnable aussi bien pour les hauts revenus que pour l’économie suisse. Les Verts souhaiteraient que la cotisation usuelle pour l’AC (2.2%) soit prélevée de la même manière pour toutes les classes de revenus. On pourrait alors réellement parler de « solidarité ». La mesure proposée est donc un petit pas dans la bonne direction.

Réponse complète (en allemand)