Les Verts veulent un débat urgent sur le personnel âgé

Avec l’âge, on n’a de moins en moins de chance sur le marché du travail. Même si le Conseil fédéral admet le problème, il minimise son étendue ainsi que les conséquences de cette discrimination. Il est par conséquent grand temps que le monde politique prenne ses responsabilités en améliorant le cadre législatif pour le personnel plus âgé. C’est pourquoi les Verts demandent un débat urgent sur la question lors de la session d’été [lien vers l’interpellation]. Pour les Verts, il s’agit avant tout de renforcer la formation continue et la spécialisation, et de mieux protéger ce personnel contre le licenciement. Ils déposeront des interventions ad hoc durant la session d’été.

Les Verts requièrent une CEP sur « l’affaire du service de renseignement »
Sur proposition de son bureau, le groupe parlementaire a en outre décidé de demander une commission d’enquête parlementaire (CEP) sur « l’affaire du service de renseignement ». Pour les Verts, tant que toute la lumière n’est pas faite sur cette affaire, la loi sur le service de renseignement ne doit pas entrer en vigueur. Le cas de Daniel M., ainsi que le diffusion de l’identité de dizaines d’agents étrangers par le personnel du service de renseignement posent de redoutables questions. Celles-ci concernent non seulement le service de renseignement, mais également le ministère public de la Confédération ainsi que le contrôle qu’exerce la délégation des commissions de gestion elle-même. C’est pourquoi la mise sur pied d’une CEP s’impose.