Révision totale de l’ordonnance sur l’intégration des étrangers

Position des Verts

Les Verts regrettent la direction générale prise tant par la LEtr que par les ordonnances soumises à consultation : nous assistons actuellement à une tendance grandissante à se focaliser toujours plus sur le parcours d’intégration des personnes étrangères, au détriment du rôle prépondérant et de la responsabilité de la société d’accueil dans le processus d’intégration. Pour les Verts, ces durcissements, en rendant plus difficile l’accès à un statut juridique stable ou au regroupement familial, vont à l‘encontre de l’intégration. Comme le démontrent plusieurs études scientifiques, l’obtention d’un statut juridique stable n’est pas seulement l’aboutissement d’un parcours d’intégration mais en est facteur décisif. Ainsi, instaurer un mécanisme de rétrogradation s’avèrera certainement inefficace et contreproductif dans le processus d’intégration.

Pour résumer, les Verts regrettent que les mesures du volet Fordern/Exiger prennent le pas sur celles du volet Fördern/Encourager.