Un oui choquant et une chance ratée

Un oui choquant et une chance ratée

Les Verts sont consternés par le résultat des votations du 29 novembre 2009. L’approbation de l’initiative contre les minarets est une gifle pour nos concitoyens musulmans et le monde politique. Face à ce résultat, les Verts expriment leur solidarité avec la communauté musulmane en Suisse. Par ailleurs, le rejet de l’initiative pour l’interdiction d’exporter du matériel de guerre représente une occasion ratée de faire concorder l’engagement de la Suisse sur la scène internationale avec ses pratiques en matière d’exportations.

 

L’approbation de l’initiative contre les minarets constitue une mauvaise surprise et une grosse déception. Ce résultat montre combien des peurs diffuses ont été nourries qui ont en réalité bien peu à voir avec la construction de minarets et l’exercice pacifique de la liberté de croyance. Les opposants à l’initiative ne sont pas parvenus à calmer ces craintes. Quoi qu’il en soit, l’initiative n’est guère conciliable avec les droits humains et la liberté de croyance ancrée dans notre constitution.

 

En recueillant quasiment un tiers des suffrages, l’initiative populaire pour l’interdiction d’exporter du matériel de guerre a enregistré un score honorable. Il est regrettable qu’une majorité de votantes et de votants se soit laissée convaincre que l’initiative menaçait des emplois. En réalité, ce sont quelque 5’132 places de travail qui étaient concernées et qui auraient pu être préservées par la reconversion dans des activités civiles. Ce refus est d’autant plus attristant que les débats autour de l’initiative ont révélé à quel point l’actuelle ordonnance sur le matériel de guerre est peu respectée en pratique. Les Verts veilleront dès lors à ce qu’elle le soit effectivement à l’avenir.

 

Un mauvais signal à la veille de Copenhague
L’acceptation du financement spécial en faveur du trafic aérien doit être regrettée. Ce résultat n’est cependant pas une surprise alors que les Verts étaient les seuls à s’y être opposés. A une semaine du début de la conférence sur le climat de Copenhague, où de nouveaux buts pour la protection du climat doivent être fixés, ce soutien apporté au trafic aérien est pour le moins curieux. Les Verts s’attacheront désormais à vérifier que des moyens financiers soient effectivement investis dans des mesures de protection contre le bruit et la pollution.

 

Oui aux énergies renouvelables
Les Verts peuvent se réjouir d’un succès dans le canton de Vaud, où 64% des votantes et votants ont refusé la prolongation de l’autorisation d’exploitation de la centrale nucléaire de Mühleberg. Ce scrutin consultatif revêt une grande portée pour l’avenir de la politique énergétique suisse, qui est en mesure de se passer du nucléaire. Les Forces motrices bernoises (FMB BKW) auraient été mieux inspirées d’investir dans les énergies renouvelables le demi-million de francs qu’elles ont consacré à lutter pour le oui.

 

Communiqué des Verts européens (en anglais)