Contre l’initiative des minarets – pour l’égalité !

Contre l’initiative des minarets – pour l’égalité !

Les Femmes socialistes, les Vertes, les Femmes libérales-radicales et les Femmes démocrate-chrétiennes s’engagent ensemble contre l’initiative absurde qui veut interdire les minarets en Suisse. Notre devise : Contre l’initiative des minarets – pour l’égalité.

L’UDC semble avoir découvert l’égalité entre femmes et hommes. Elle paraît tout d’un coup vouloir protéger les femmes en luttant contre des minarets en Suisse. Ce n’est que de la poudre aux yeux ! En effet, la politique de l’égalité commence avec la lutte contre la violence à l’égard des femmes, elle continue avec les exigences pour une meilleure conciliation entre vies familiale et professionnelle et se termine avec la revendication de la mixité dans les instances dirigeantes de l’économie et de la politique. Une politique de l’égalité consiste à donner à toutes les personnes les mêmes chances, indépendamment de leur appartenance religieuse. En Suisse, la liberté religieuse est un droit fondamental. Elle vaut également par rapport à l’exercice de la religion.

Prétendre que cette initiative défend l’égalité entre femmes et hommes est une farce. L’interdiction de construire une tour ne permet en aucune manière de promouvoir les droits des femmes, bien au contraire. L’intégration des femmes migrantes ne peut être mise en œuvre que par le dialogue, l’égalité des chances et l’absence de discrimination. Les lois suisses sont applicables à toutes les personnes qui vivent dans le pays. En Suisse, les femmes et les hommes ont les mêmes droits, indépendamment de leur appartenance religieuse. Les lois suisses sont applicables à toutes les personnes qui vivent dans le pays et le relativisme culturel ne saurait être toléré à leur égard.

Il ne s’agit pas d’éluder les problématiques liés au mélange des cultures et des traditions. Permettre à toutes les habitantes et habitants de ce pays à participer à la vie sociale est un grand défi qui ne peut être relevé par la stigmatisation et l’interdiction de constructions. Il convient de trouver des réponses concrètes comme le port du voile ou les cas de mariages forcés. Il s’agit également de dénoncer les excisions ou le port de la Burka – si cela devait devenir nécessaire en Suisse – ces coutumes n’ayant par ailleurs rien à voir avec une quelconque religion. De même, nous exigeons que filles et garçons ne subissent pas de discriminations à l’école et aient les mêmes droits et devoirs.

Cela fait des années que les Femmes socialistes, les Vertes, les Femmes libérales-radicales et les Femmes démocrate-chrétiennes s’engagent pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous revendiquons une meilleure conciliation entre vie familiale et professionnelle, des équipes mixtes dans l’économie et la politique et luttons avec des mesures concrètes contre la violence à l’égard des femmes. Nous ne jouons pas avec des symboles, mais agissons en promouvant une réelle politique de l’égalité entre les femmes et les hommes.