Aline Trede, conseillère nationale BE, sur le français précoce

La Confédération doit agir pour que la première langue étrangère soit une langue nationale et intervenir en ce sens auprès de la CDIP. La diversité culturelle est importante pour la Suisse : elle doit être également défendue au niveau national.

 

 
 

La Confédération doit agir pour que la première langue étrangère soit une langue nationale et intervenir en ce sens auprès de la CDIP. La diversité culturelle est importante pour la Suisse : elle doit être également défendue au niveau national.


 

Le compromis de la CDIP étant mis à mal suite à la décision de deux cantons de supprimer le français précoce, la Commission de la science et de l’éducation (CSEC) a ardemment discuté de la question des langues. Les Verts entendent encourager la pluralité linguistique et les langues nationales au sein de l’école. Au vu de l’importance de cette discussion et de la prochaine décision de la CDIP, nous invitons la Confédération à se positionner clairement sur cette question.