Financement de l'accueil extrafamilial

Modification de la loi sur les aides financières à l'accueil extra-familial pour enfants

Les Verts partagent l'orientation générale du projet: l'analyse du Conseil fédéral est correcte et ses objectifs sont pertinents. Mais les mesures envisagées ne vont pas assez loin: le crédit d'engagement de 100 millions de francs ne suffit pas à combler les lacunes actuelles. De plus, au vu des enjeux (manque de personnel qualifié), le soutien de la Confédération doit être permanent. C'est pourquoi les Verts demandent d'examiner un relèvement substantiel de l'enveloppe.
Selon l'OCDE et le BIT, il faudrait consacrer 1% du PIB à l'accueil extra-familial préscolaire, ce qui reviendrait à doubler le crédit d'engagement.