Jonas Fricker à propos des aides financières pour l'accueil extra-familial des enfants

Offrir des places de crèche à des prix abordables permet une meilleure conciliation entre vie familiale et professionnelle.

Après que le projet a été adopté par le Conseil des Etats, le National a décidé aujourd’hui de soutenir la modification de la loi fédérale sur les aides financières à l’accueil extra-familial pour enfants. L’UDC et une majorité du PLR n’ont heureusement pas réussi à faire couler le projet et à torpiller ces efforts visant à davantage d’égalité.

Ce projet permettra aux parents de ne pas interrompre leur carrière, de participer davantage au monde professionnel, d’augmenter leurs revenus, ainsi que les cotisations sociales et les impôts perçus.

Offrir une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie familiale est une revendication de longue date des Verts. Ils saluent dès lors la volonté du Conseil fédéral et d’une majorité du Parlement d'offrir des places de crèche à des prix abordables aux parents qui travaillent. De plus, seront soutenus les cantons et communes avec des propositions innovantes, telles que des projets visant une meilleure adéquation de l’offre aux besoins des parents (pendant le temps extrascolaire, les vacances, horaires de travail flexibles, irréguliers).

Au centre, le bien-être de l’enfant
Pour les Verts, le bien-être de l’enfant doit également toujours être au cœur du dispositif d’accueil extra-familial. Ils ont déposé dans ce but un amendement, malheureusement refusé par une majorité du National.