Lisa Mazzone à propos de la révision du droit de l’adoption

Il est grand temps d’accorder nos violons à la réalité sociale, en attribuant aux couples de même sexe ou non mariés le droit d’adopter l’enfant de leur partenaire ! Une discrimination a été supprimée pour le bien de l’enfant.

Les Verts saluent la modification du code civil relative au droit de l’adoption. Elle est nécessaire car elle traduit la réalité de notre société et des modes de vie actuels, tout en assouplissant les conditions d’adoption et engarantissant davantage le bien de l’enfant.

Toutefois, les Verts regrettent que ce projet n’accorde pas le droit d’adoption plein et entier aux couples de même sexe, et maintienne ainsi une discrimination basée sur l’orientation sexuelle, alors même que les personnes seules peuvent déjà faire une demande d’adoption.

Devant l’urgence pour des milliers d’enfants d’être assurés d’une égalité de traitement et d’une sécurité juridique, les Verts estiment qu’il est nécessaire d’aller de l’avant et se réjouissent ainsi de la décision du Conseil national. Ils considèrent toutefois que le débat ne s’arrête pas là et continueront de revendiquer les mêmes droits, quelle que soit l’orientation sexuelle ou le type d’union choisie (mariage ou vie de couple).