Une interdiction de la Burqa ne résout rien

Non à l’interdiction de la Burqa: renforçons plutôt la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes !

Les Femmes socialistes, les Vertes, les Femmes radicales et le PCS refusent unanimement une interdiction de la Burqa qu’elles jugent populiste. Cela n’améliorera certainement pas l’égalité entre les sexes, ni les droits des femmes. Au contraire, les femmes concernées n’en seront que plus fortement isolées. Plutôt que de les discriminer, insistons pour les intégrer en promouvant et pratiquant dialogue et égalité des chances. Il est donc vital que l’Etat agisse fermement dans ce sens afin qu’aucune femme ne soit forcée à porter un voile recouvrant tout son corps.

Loin de nous l’idée d’enjoliver les choses. Le défi de faire participer toutes les personnes vivant en Suisse à la construction de notre société est tout sauf facile. Reste qu’il faut mettre en place des mesures concrètes pour protéger et renforcer les droits des femmes plutôt que de continuer à les stigmatiser ou à renforcer certaines interdictions. Une prohibition de la Burqa ne débouchera pas à plus d'égalité entre les femmes et les hommes et n'accroîtra en rien les droits des femmes. Nous devons plutôt parler d'intégration. Cela n'est possible que par le dialogue, l'égalité des chances et non par la discrimination. Pour nous, il est clair que les citoyennes et citoyens suisses doivent se plier aux lois applicables dans notre pays. L'égalité entre les femmes et les hommes n'est pas négociable!

Toute cette discussion nous amène à rappeler que l’égalité est loin d‘être acquise dans notre pays. S‘il s’agissait réellement d‘une valeur fondamentale, nous ne serions pas confrontés à l’image que nous renvoient des jeunes femmes prêtes à abandonner volontairement leurs droits, ni à des politiciens qui se découvrent soudain un profil de défenseur des droits des femmes alors qu’ils ont jusqu’ici toujours combattu le principe de l’égalité des sexes. Sa promotion commence par des mesures combattant la violence envers les femmes, l'inégalité des salaires, la conciliation entre vie professionnelle et familiale et à une vraie mixité dans les processus décisionnels au niveau économique et politique. Une politique en faveur de l’égalité passe par l’octroi à toutes et à tous les mêmes droits et les mêmes chances, indépendamment de leur sexe ou de leur religion.

Par conséquent, les Femmes socialistes, les Vertes, le Femmes radicales et le PCS souhaitent renforcer l’égalité des sexes et non interdire la Burqa. Nos revendications sont les suivantes: meilleure conciliation entre famille et travail, égalité salariale, meilleure intégration des femmes dans les milieux économiques et politiques et mise en place de mesures concrètes contre la violence envers les femmes. Comme le stipulent la Charte des femmes et la Déclaration des droits humains, l'État doit en outre veiller à ce qu'aucune femme ne soit forcée de porter un voile recouvrant tout son corps.

Nous ne jouons pas avec les symboles, nous revendiquons une politique d’égalité entre les hommes et les femmes! Soutenez nous en signant la charte pour les droits des femmes.