Violence domestique et harcèlement : des progrès nécessaires

Les Verts se réjouissent des progrès pour mieux protéger les victimes de violence domestique. C’est un drame qui se répète jour après jour et qui fait des milliers de victimes par année. Les Verts saluent aussi le signal concernant le harcèlement obsessionnel, y compris sur internet. Il sera bientôt à l’ordre du jour de la commission, qui analysera comment le reconnaître en tant que délit.

LISA MAZZONE À PROPOS DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES VICTIMES DE VIOLENCE ET DE LA LUTTE CONTRE LE STALKING

Les Verts se réjouissent de l’unanimité recueillie pour mieux protéger les victimes des violences domestiques, grâce aux nouvelles dispositions de la loi adoptée par la commission. En particulier, la responsabilité de poursuivre une procédure pénale ne reposera plus uniquement sur les épaules de la victime, souvent soumise à des pressions extérieures et à un choix personnel délicat.

Comme le souhaitaient les Vert-e-s, la commission a accepté également de poursuivre le travail de lutte contre le harcèlement obsessionnel, y compris sur internet. Elle analysera notamment, sur la base de propositions de l’administration, comment le reconnaître en tant que délit.