Lisa Mazzone à propos des quotas dans les conseils d’administration

Le Conseil fédéral avance à pas comptés vers l’égalité. Pour avoir plus de femmes aux postes de direction, les quotas sont nécessaires, mais également des sanctions en cas de non-respect.

Lisa Mazzone à propos des quotas dans les conseils d’administration (révision du droit de la SA):

Le Conseil fédéral a aujourd’hui publié le message visant à moderniser le droit de la société anonyme. Il propose notamment d’instaurer un quota féminin d’au minimum 30%, resp. 20%, dans les conseils d’administration et les directions de sociétés cotées en bourse. En cas de non-respect, les entreprises ne seront pas soumises à des sanctions mais devront simplement en expliquer les raisons dans leur rapport annuel (système «comply or explain»).  

Les Verts demandent depuis longtemps une meilleure représentation des femmes aux postes de direction. Plusieurs études montrent d'ailleurs que la proportion de femmes dans les fonctions dirigeantes est corrélée à une augmentation de la rentabilité de l’entreprise. Pendant des années, le Conseil fédéral n’a pas souhaité entendre parler de règles contraignantes en la matière. Les choses commencent à bouger, lentement et il a aujourd’hui fait un petit pas vers plus d’égalité entre hommes et femmes. Rappelons que dans le canton de Bâle-Ville, l'Alliance verte a proposé – avec succès – l’instauration de quotas féminins aux postes à responsabilité dans des entreprises publiques.