Loi fédérale sur les moyens d’identification électronique reconnus (loi e-ID)

Pour les Verts, si l’identité électronique (e-ID) est nécessaire, ce projet va dans la mauvaise direction : octroyer une identité, un « passeport » digital est une tâche qui doit rester dans les mains de la puissance publique. C’est à l’Etat de vérifier l’exactitude des données, d’octroyer puis d’administrer les preuves d’identités électroniques – et non à des acteurs privés. Cette prestation peut de plus être fournie avec des processus beaucoup plus simples – et comportant moins de risques en termes de protection des données – que ceux présentés dans le présent projet.