Concession octroyée à la SSR / SRG

Position des Verts

Les Verts approuvent le principe régissant la nouvelle concession octroyée à la SSR / SRG. Selon eux, le mandat de prestations doit en constituer l’axe, afin de lui garantir la plus grande indépendance politique possible.

Par contre, il faut laisser davantage de marge de manœuvre à la SSR / SRG pour concrétiser son mandat. Par conséquent, les Verts proposent de renoncer à une énumération détaillée des programmes radio-TV linéaires et de permettre la mise sur pied de plates-formes multimédias en ligne (audio, vidéo, texte et image) pour toutes les régions linguistiques.

Par ailleurs, ils renvoient à la revendication qu’ils avaient formulée lors de la consultation sur la révision partielle de l'ordonnance sur la radio et la télévision, à savoir moins – et non pas plus – de publicité et demandent que la SSR renonce à la publicité ciblée sur des groupes spécifiques. A la condition bien sûr que les émissions journalistiques de qualité de la SSR puissent être financées dans les trois régions linguistiques grâce aux recettes de la redevance.

L’ancrage de la SSR / SRG dans les différentes régions suisses (également au sein de la Suisse alémanique) fait partie du principe même du  Service Public médiatique. Un transfert du studio de radio de Berne à Zurich p.ex. d’une part affaiblirait la fonction de passerelle de la région de notre capitale et d’autre part aurait des effets journalistiques secondaires non souhaitables.