Adèle Thorens à propos de la contribution fédérale aux jeux d’hiver – olympiques et para-olympiques – 2026

La contribution fédérale à Sion 2026 est un mauvais investissement. Dépenser un milliard pour les quelques semaines de cet événement n’est ni responsable ni durable. Les Verts veulent une politique touristique et alpine écologique et orientée sur le long terme. Et des investissements qui profitent à l’ensemble de la population comme à l’environnement.

La Confédération investit – à mauvais escient – un milliard pour Sion 2026. C’est irresponsable de consacrer un montant pareil pour un événement de quelques semaines tout en coupant dans des prestations vitales pour la population et en distribuant des cadeaux fiscaux aux plus nantis. Les Verts regrettent que le Conseil fédéral n’estime pas nécessaire de consulter la population sur ce projet, comme l’a demandé le Conseil national lors de la dernière session.

Engagement Vert en Valais
La population valaisanne en décidera le 10 juin. Les Verts valaisans sont aux avant-postes pour défendre le Non à Sion 2026. Et dire ainsi Oui à la préservation de l’arc alpin et à une politique touristique d’avenir. 

Pour en savoir plus: