Vote final : OUI à l'abrogation du service militaire obligatoire

La majorité du groupe des Verts a décidé aujourd'hui de continuer à soutenir l'initiative "OUI à l'abrogation du service militaire obligatoire" qu'il avait contribuée à lancer. A l'avenir, les jeunes suisses ne doivent plus être contraints d'effectuer un service militaire armé. Le service militaire obligatoire est une relique de la Guerre froide et doit être abrogé.

Le groupe des Verts vote pour l'abrogation du service militaire obligatoire

La majorité du groupe des Verts a décidé aujourd'hui de continuer à soutenir l'initiative "OUI à l'abrogation du service militaire obligatoire" qu'il avait contribuée à lancer. A l'avenir, les jeunes suisses ne doivent plus être contraints d'effectuer un service militaire armé. Le service militaire obligatoire est une relique de la Guerre froide et doit être abrogé.

Ces dernières années, la plupart des Etats européens ont renoncé à l'armée de masse. Ce n'est plus la Guerre froide qui dicte les missions de l'armée, ce sont plutôt la protection contre les catastrophes naturelles et la sécurité intérieure lors de manifestations importantes, comme l'Euro 2008 ou le WEF qui a lieu chaque année à Davos. Dans ces conditions, il est trop cher et erroné d'entretenir une armée de plus de 150'000 hommes. Aujourd'hui, de nombreux jeunes hommes choisissent en outre déjà le service civil qui est toujours considéré comme un "service de remplacement" de second ordre. Seuls 30 pour cent des conscrits effectuent leur service militaire jusqu'à la fin.

Il est urgent de restructurer notre armée. L'initiative "OUI à l'abrogation du service militaire obligatoire en fournit les bases nécessaires. Cette initiative propose une modification de l'article 59 de la Constitution fédérale. Le service militaire obligatoire est abrogé et un service civil volontaire est institué. L'initiative ne porte pas sur l'article 48 qui stipule que la Suisse dispose d'une armée de milice. Cette initiative ancrerait donc dans la Constitution le fait que l'armée de milice et le service civil suisses recrutent sur une base volontaire. Les jeunes adultes obtiendraient ainsi la possibilité d'effectuer un service pour la communauté sur une base volontaire.

Pour informations :
Antonio Hodgers, président du groupe parlementaire, 078 709 92 77
Geri Müller, conseiller national AG, membre CPE et CPS, 076 347 77 26
Francine John-Calame, conseiller nationale NE, membre CPE, 079 823 77 00
Christian van Singer, conseiller national VD, membre CSSS, 078 793 61 78
Luc Recordon, conseiller d‘Etat VD, membre CPE, CPS, CER, DCE, CJ, luc.recordon@parl.ch