Les Verts combattront l'acquisition du Gripen

Les Verts lanceront le référendum contre l’achat du Gripen

Les Verts regrettent que la Commission de sécurité du Conseil national s'obstine à recommander l'achat de 22 avions de combat Gripen. Ils lanceront un référendum si le Parlement décide aussi de dépenser ces prochaines années plus de 9 milliards pour ces avions de combat superflus.

 

La Suisse n’a pas besoin de nouveaux avions de combat pour de simples tâches de police du ciel. Les 33 FA-18 suffisent amplement à assurer la police de l'air.

 

Le «Rapport sur la politique de sécurité 2010» du Conseil fédéral ne recommandait pas de nouveaux avions de combat pendant cette législature. Le rapport 2013 du Service de renseignement de la Confédération SRC confirme que les risques de guerre classique en Europe restent faibles et qu'on peut s'attendre à une période de préalerte d'environ 10 ans en cas de nouvelle menace. Cet achat, voté aujourd'hui par la Commission de sécurité du Conseil national CSS-N, est donc injustifié et incompréhensible.

 

Des milliards manqueront pour des investissements indispensables
Les Verts sont convaincus que le peuple suisse ne voudra pas engager plus de 9 milliards pour 22 Gripen (3,126 milliards pour l'achat, plus du triple de cette somme en comptant leur exploitation et leur maintien à niveau) au détriment des urgences en matière de logement, d’énergie, de formation, d'innovation, de transports ; au détriment aussi de mesures plus urgentes pour réduire les risques militaires : protection contre les cyber-risques, lutte contre le terrorisme et protection des installations sensibles, aide au développement et politique de la paix.


Les Verts rappellent que cette décision va à l'encontre des précédentes demandes de la commission : un milliard de francs devront être versés avant même de recevoir le premier avion, et avec peu de garanties limitant l'explosion du prix d'achat.

 

Les délégués Verts ont d’ores et déjà approuvé le référendum
Les délégués du Parti écologiste suisse (PES) ont décidé en novembre 2011 déjà de lancer un référendum si les chambres fédérales décidaient l’achat de nouveaux avions de combat.

 

Les Verts suisses ont fondé au printemps 2013 avec d’autres organisations une alliance contre l’achat de nouveaux avions de combat.


Informations:
Jo Lang, vice-président, 079 321 96 30
Balthasar Glättli, conseiller national ZH, membre CPS, 076 334 33 66
Christian van Singer, conseiller national VD, membre CPS, 078 793 61 78
Anne-Marie Krauss, secrétaire générale adjointe, 079 448 34 82