Le traité sur l’interdiction des armes nucléaires doit être signé

Les armes nucléaires sont des armes de destruction massive et doivent être interdites. C’est évident : en vertu de sa tradition humanitaire, la Suisse doit montrer la voie et signer le traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

Sibel Arslan sur la recommandation de la CPE-N de signer le traité sur l’interdiction des armes nucléaires

Lors de sa séance d’hier, la Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) a confirmé l’urgence de signer le traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Les VERTS saluent cette invitation claire et répétée au Conseil fédéral d’agir dans le sens de la tradition humanitaire de la Suisse, position qu’ils ont ardemment défendue en commission.

Pour les VERTS, c’est clair : le recours aux armes (nucléaires) est incompatible avec le droit humanitaire international et ne peut jamais être une option, même pour se défendre. La Suisse, avec sa tradition humanitaire et de neutralité, a soutenu l’élaboration du traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Elle doit maintenant aussi faire partie des premiers cosignataires.