Le Conseil fédéral entrave les efforts internationaux en faveur du désarmement nucléaire

Pour le groupe des VERTS, il est absolument inacceptable et indigne de la Suisse que le Conseil fédéral refuse de signer le Traité d'interdiction des armes nucléaires. Celui-ci sabote les efforts internationaux visant à maximiser la pression sur les puissances nucléaires et à promouvoir un désarmement nucléaire complet. Il bafoue également la volonté du Conseil national.

LISA MAZZONE SUR LA DÉCISION DU CONSEIL FÉDÉRAL DE NE PAS SIGNER LE TRAITÉ D'INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES (TPNW)

Le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui de ne pas signer le Traité d'interdiction des armes nucléaires (TPNW). Ceci bien que le Conseil national ait voté une motion demandant le contraire en date du 5 juin 2018 avec 100 voix (contre 86). Le Conseil national a donc clairement exprimé son soutien à la signature. Le traité a été adopté l'année dernière par l'Assemblée générale des Nations Unies avec 122 voix pour, les Pays-Bas votant contre et Singapour s'abstenant. La Suisse a également accepté l'adoption du traité par l'ONU. Si la Suisse ne ratifie pas le traité, elle affaiblira la pression de la communauté internationale sur les États qui possèdent maintenant des armes nucléaires et qui n'ont pas participé au vote.