Lisa Mazzone à propos de l'acquisition de nouveaux avions de combat

Deux ans après le refus du Gripen, le Conseil fédéral s'obstine et projette de dépenser des milliards pour de nouveaux avions de combat. Les Verts rejetteront cet achat. Cet argent doit servir à financer des projets plus pertinents pour la sécurité et l'avenir de notre pays.

Le Conseiller fédéral Guy Parmelin a présenté aujourd'hui les premières conclusions du groupe d'experts chargé de se pencher sur l'achat de nouveaux avions de combat. Le chef du DDPS confirme notamment sa volonté d'acquérir de nouveaux avions d'ici 2022. Après le rejet par le peuple de l'achat des Gripen en 2014, le Conseil fédéral s’obstine. Cet achat pourrait s'élever à près de 10 milliards de francs d'après une information révélée par le Blick fin octobre

Alors que le Conseil fédéral propose un programme d’économies et que la majorité bourgeoise du Parlement coupe dans la formation et la coopération au développement, les cordons de la bourse se délient en faveur de l'armée. Plutôt que de dépenser des milliards dans de nouveaux avions de combat, l’Etat doit investir dans des projets plus pertinents pour l'avenir de notre pays (infrastructures pour l’énergie et les transports, formation, recherche) et le maintien de la sécurité (lutte civile contre les cyberattaques, prévention et intervention en cas de catastrophes, politique de la paix, lutte contre le réchauffement climatique).

En savoir plus sur notre position