Adèle Thorens à propos du projet de négociation du Conseil fédéral pour l’adaptation de l’accord de libre circulation des personnes

Le chemin choisi par le Conseil fédéral est semé d'embûches. Les Verts l’invitent à proposer une variante euro-compatible de mise en œuvre de l'art. 121a, accompagnée de mesures de politique intérieure.

Le Conseil fédéral base son mandat de négociation avec l’UE sur une application quasi à la lettre de l'initiative contre l'immigration de masse