Crimée : Le Conseil fédéral est sur la bonne voie

Les Verts approuvent la position du Conseil fédéral par rapport à la situation en Crimée. Ils saluent la décision du gouvernement de ne pas s’associer aux sanctions de l’Union européenne et d’engager la Suisse vers une voie qui maintient le dialogue avec la Russie.

Le Conseil fédéral est sur la bonne voie

Les Verts approuvent la position du Conseil fédéral par rapport à la situation en Crimée. Ils saluent la décision du gouvernement de ne pas édicter de sanctions propres et d’engager ainsi la Suisse vers une voie qui maintient le dialogue avec la Russie.

 

En tant que président de l’OSCE et ministre des Affaires étrangères d’un Etat neutre, le Conseiller fédéral Didier Burkhalter a le devoir de renforcer le dialogue avec la Russie et de tout entreprendre pour éviter une escalade militaire du conflit. La Suisse ne sera crédible dans son rôle de médiatrice qu’en condamnant fermement l’annexion de la Crimée par la Russie. Les Verts saluent les propos clairs tenus aujourd’hui par le Conseil fédéral à ce sujet.

 

Stopper les exportations d’armes
Les Verts exigent de même du Conseil fédéral qu’il suspende toute exportation d’armes vers ces régions en crise. Les Verts soutiennent le ministre des Affaires étrangères Burkhalter et exigent du Conseiller fédéral UDC Maurer qu’il mette un terme à ses tentatives de déstabilisation du rôle des bons offices et de médiation que doit jouer la Suisse.

 

Pour en savoir plus
Francine John-Calame, conseillère nationale NE, membre CPE, 079 823 77 00
Gaëlle Lapique, secrétaire politique, 031 326 66 07