Les Verts condamnent la violence en Syrie

Les Verts condamnent la violence et la brutalité avec laquelle le régime syrien tente d’écraser le soulèvement populaire.

Les Verts condamnent la violence en Syrie

Les Verts condamnent la violence et la brutalité avec laquelle le régime syrien tente d’écraser le soulèvement populaire. Ils se solidarisent avec toutes celles et tous ceux qui luttent pour la démocratie et la liberté. Ils demandent au Conseil fédéral d’utiliser tous les moyens à sa disposition pour faire cesser la répression.

 

Les attaques du régime contre l’opposition s’aggravent de jour en jour. De très nombreux civils ont déjà perdu la vie. Les réfugiés palestiniens sont à nouveau jetés sur les routes. Quiconque critique le régime à l’étranger ou en Syrie même est persécuté avec la plus grande dureté.

 

Au vu de ces événements choquants, les Verts soutiennent le manifeste signé par un grand nombre de personnalités, dont Cornelio Sommaruga et Jean Ziegler. Parmi les noms des co-signataires, on trouve ceux du président des Verts, Ueli Leuenberger, et de conseiller aux Etats Luc Recordon (VD).

 

Pour une conférence régionale
Le manifeste exige un arrêt immédiat du massacre et de la répression sanglante. Il rend hommage au courage de celles et ceux qui s’engagent pour la liberté et la démocratie. La Suisse doit user de toute son influence et prendre des mesures afin que le régime syrien ne puisse poursuivre sa politique de la terreur. Notre pays doit par ailleurs proposer à la communauté internationale de réunir une conférence régionale pour trouver une solution aux troubles qui agitent actuellement le Moyen-Orient.