Lutte contre la traite des êtres humains et protection des témoins

Les Verts sont heureux que la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains soit prochainement soumise au Parlement pour ratification.
Mais contrairement au Conseil fédéral, ils estiment que les témoins ne sont pas les seuls à avoir besoin d’une protection extra-procédurale. La protection des victimes doit elle aussi être renforcée et élargie. C’est en particulier la situation de deux catégories de victimes qu’il faut améliorer : les victimes qui sont prêtes à témoigner mais dont le témoignage n’est pas jugé pertinent, et les victimes qui ne se risquent pas à témoigner mais sont tout de même menacées.

Réponse détaillée (en allemand)