Non à la suppression du statut de danseuses de cabaret

Les personnes travaillant dans les cabarets ont besoin d’un droit de séjour indépendant d’un employeur et de plus de sécurité au travail. A leur égard, il faut aussi abolir les incitations à boire de l’alcool, contrôler davantage les agences, les cabarets et leurs conditions de travail, ainsi que sanctionner les responsables d’abus. Il faut aussi les informer sur leurs droits et obligations.
L’abolition du statut n’apporterait aucune amélioration à la situation des artistes de cabaret. Elle aurait pour conséquences de rendre leur séjour et leur travail illégaux et leur situation encore plus précaire, tout en favorisant la traite humaine. Ce statut de danseuses de cabaret leur garantit une protection minimale, c’est pourquoi les Verts rejettent son abolition.

Prise de position complète (en allemand)