Pacte sur les migrations : Le National doit permettre la signature du pacte migratoire

Le Conseil national doit faire preuve de courage et ne pas renvoyer la signature du Pacte sur les migrations aux calendes grecques. Les défis mondiaux, tels que la migration, exigent une coordination internationale. L’isolationnisme n’est pas une option. Et les fake news des populistes ne doivent pas dicter notre décision.

LISA MAZZONE À PROPOS DU DÉBAT ACTUEL RELATIF AU PACTE SUR LES MIGRATIONS AU CONSEIL NATIONAL

Lors du débat d’aujourd’hui au Conseil national, les VERTS veulent déblayer la voie pour signer le Pacte sur les migrations de l’ONU. Ce pacte a été élaboré sous la houlette de la Suisse. Car ses objectifs sont également nécessaires à la politique migratoire de la Suisse : encourager la collaboration entre les pays d’origine, de transit et d’accueil et renforcer les droits fondamentaux des personnes migrantes. C’est impératif pour apporter de vraies réponses au défi globalisé de la migration.