Une demande d’asile sur place, plutôt qu’un voyage périlleux


Révision de la loi sur l’asile au Conseil national

Les Verts veulent saisir l’opportunité de la révision de la loi sur l’asile pour réinstaurer la procédure d’asile en ambassade. Le groupe parlementaire soutient un amendement du chef de groupe Balthasar Glättli allant dans ce sens. Déposer une demande d’asile devrait également être possible dans les camps de réfugiés. Ainsi, des routes sûres et légales vers l’Europe s’ouvriraient aux réfugiés.

Les Verts en sont persuadés : déposer une demande d’asile sur place permet de sauver des vies. Les réfugiés devraient pouvoir déposer une demande dans une représentation suisse à l’étranger et éviter ainsi de se lancer dans un voyage périlleux, à la merci des bandes de passeurs.

Il devrait être possible d’avoir le droit de déposer une demande d’asile dans l’ambassade suisse de son pays d’origine ou dans un bureau spécifique installé à proximité d’un camp de réfugiés. Le groupe soutiendra donc les amendements de Balthasar Glättli et de Christian van Singer allant dans ce sens.

Les Verts saluent l’assistance juridique gratuite inscrite dans la révision. Cependant, si ces amendements ne trouvent pas de majorités et si les trop courts délais de recours sont maintenus, le groupe des Verts s’abstiendra lors du vote final sur la révision de la loi.

En 2012, lors de la dernière révision de la loi sur l’asile, la possibilité de déposer une demande d’asile dans une ambassade avait été supprimée. Les Verts avaient alors combattu cette erreur magistrale par voie référendaire.

Un programme en 5 points pour une politique d’asile humaine
Les Verts avancent, dans un programme en 5 points, des solutions concrètes, humaines et non bureaucratiques pour venir en aide aux réfugiés. Ils invitent également le Conseil fédéral à accueillir rapidement le contingent de 3000 réfugiés syriens promis.

Robert Cramer, conseiller aux États GE

«Pour protéger les réfugiés et lutter contre les passeurs, la Suisse doit permettre le dépôt de demande d’asile sur place.»

Art. 19.1 Proposition de minorité Glättli
La demande d’asile doit être déposée auprès d’une représentation suisse, au poste de contrôle d’un aéroport suisse ou, lors de l’entrée en Suisse, à un poste-frontière ouvert ou dans un centre de la Confédération.

Art. 19.1 Proposition individuelle van Singer
d’une représentation suisse, qui peut déléguer ses prérogatives à un bureau ouvert à proximité d'un lieu d'accueil de réfugiés en collaboration avec d'autres pays, au poste de contrôle [...]