L'UDC jette de l'huile sur le feu

Révision de la loi sur l'asile débattue à la CIP-N

La position de l’UDC par rapport à la révision de la loi sur l’asile est absurde et dictée par des fins électoralistes. Plutôt que de chercher des solutions concrètes, l’UDC préfère attiser les problèmes. En effet, elle s'apprête à refuser plusieurs améliorations prévues par cette révision de loi à l’ordre du jour de la Commission des institutions politiques du National jeudi et vendredi. Les Verts défendront avec vigueur la Suisse humanitaire et se battront pour le maintien de l’aide juridique gratuite, garantie d’une procédure d’asile équitable.

La révision de la loi sur l’asile, débattue à la Commission des institutions politiques du National jeudi et vendredi, permettrait de mieux organiser ce domaine confronté à de nombreux défis : elle prévoit notamment une aide juridique gratuite pour les requérants, complément nécessaire à l'accélération des procédures. Les Verts soutiendront cette amélioration – contrairement à l’UDC. Car ce parti populiste préfère attiser les problèmes. Cette attitude est contre-productive et purement électoraliste: il veut tirer profit de la détresse humaine pour grappiller quelques voix. L’UDC refuse donc de participer à la recherche de solutions concrètes pourtant à portée de main.

Attitude inadmissible des partis bourgeois
Les partis bourgeois se sont alignés cet été sur la ligne de la campagne sur l'asile menée par l’UDC et veulent à nouveau durcir leurs positions. Cette attitude est inadmissible. Le fait de cibler les réfugiés érythréens est particulièrement honteux de leur part : ces hommes, ces femmes et ces enfants fuient des persécutions et ont droit à la protection de la Suisse. Le statut de réfugié doit leur être reconnu d’après les Nations unies et de nombreuses ONG internationales.

Les Verts se battront à la CIP-N et au plenum pour défendre les principes de l’Etat de droit et notamment l’aide juridique gratuite, garantie d’une procédure d’asile équitable. Ils ont également lancé il y a deux semaines une campagne en ligne pour démonter les préjugés propagés par l’UDC.

Balthasar Glättli

En s’attaquant à l’asile, l’UDC s’attaque à l’humanité. Les réfugiés ont besoin d’être soutenus et protégés – et non d’être à nouveau traqués.