La Suisse doit sauver des vies

Naufrages meurtriers en Méditerranée

Suite aux tragédies qui ont endeuillé la Méditerranée, les pays de l’Espace Schengen, y compris la Suisse, doivent agir. Les Verts profiteront de la séance d’aujourd’hui de la Commission des institutions politiques du National pour demander que la Suisse réintroduise la procédure d’asile en ambassade, soutienne financièrement l’Italie et la Grèce et accueille un contingent de ces « boat people ». La commission doit soumettre des interpellations au National en ce sens.

Les Verts invitent les autres partis, lors de la séance d’aujourd’hui de la Commission des institutions politiques (CIP-N) à passer de la parole aux actes et à soutenir les propositions de postulat et de motion de commission suivantes:

  • Garantir un accès légal et sûr aux pays européens : le Conseil fédéral doit proposer sans délai un arrêté fédéral urgent visant à réintroduire la procédure d’asile en ambassade ;
  • Il faut que la Suisse se montre solidaire avec les pays situés aux frontières sud de l’Europe, tels que l’Italie ou la Grèce, en leur offrant un soutien financier et en accueillant une partie de ces « boat people » ;
  • La Suisse doit renforcer son soutien sur place et mettre sur pied une cellule de crise humanitaire afin de soulager la détresse humaine qui sévit dans les pays dont sont originaires ces migrants, ainsi que dans les pays limitrophes.

La Suisse, en tant que membre de l’Espace Schengen, doit prendre ses responsabilités: la Méditerranée est une mer, pas un cimetière.