Dépôt de l’initiative vélo Un signe fort pour plus de vélo en Suisse

Le 1er mars, un comité composé d’une large coalition d’organisations et de partis politique a remis à la Chancellerie fédérale les 105 000 signatures récoltées pour l'initiative vélo. Le Conseil fédéral et le Parlement auront ainsi la chance de se prononcer sur le soutien du vélo au niveau national.

Améliorer la santé de la population, diminuer les émissions de CO2 tout en économisant les deniers publics, c'est possible, si le vélo est promu en conséquence. Mais la pratique du vélo n'est pas seulement bonne pour la santé et l’environnement, elle stimule également le développement des enfants et des adolescents. Actuellement, la moitié de la population ne pratique pas de vélo, pour des raisons de sécurité et d’attractivité. Pour pallier ce manque, un réseau dense de liaisons cyclables directes et sécurisées de même que des installations de stationnement pratiques et abritées sont indispensables.

Réglementation fédérale, réalisation cantonale
La Confédération doit définir des exigences de qualité. Les cantons et les communes se charger de leur application. Cette procédure qui a fait ses preuves doit aussi devenir possible pour la promotion du vélo. C'est précisément ce que l'initiative vélo souhaite atteindre. En Suisse, beaucoup ont perdu l’habitude de se déplacer sans véhicule à moteur. 

Informations sur la thématique du vélo sont disponibles ici.