Aline Trede à propos du maintien des trains de nuit

Le Conseil fédéral ferait mieux de s’engager pour les trains de nuit, plutôt que de payer des sommes astronomiques pour des heures de vol « à vide » de son jet.

Dans toute l’Europe, les Verts luttent pour maintenir les trains de nuit. Ceux-ci relient de moins en moins les métropoles européennes, alors que l’offre à prix cassés de trajets en avion ou en bus ne cesse de croître, au détriment de l’environnement. Il faut inverser la tendance ! Les Verts veulent par conséquent ne plus exempter le trafic aérien de l’impôt sur les huiles minérales et l’intégrer dans l’accord climatique. Ils soutiennent également la pétition « Sauvez les trains de nuit ».

De plus, on apprend aujourd’hui que le jet du Conseil fédéral a volé « à vide » plus de 100 heures dans le seul but d’entraîner ses pilotes, soit quelque 928’000 francs et une pollution considérable de l’atmosphère. Lors de la session d’automne, les Verts déposeront une intervention parlementaire au sujet de ce gaspillage écologique et financier.