Les taux élevés d’ozone menacent notre santé

Les Verts suisses appellent la Confédération, les cantons et les communes à prendre immédiatement des mesures visant à combattre le smog estival. La pollution de l’air par l’ozone réduit la capacité pulmonaire, provoque des irritations des muqueuses et conduit à des difficultés respiratoires. La situation typique des mois chauds n’est pas acceptable : les valeurs limites légales sont constamment dépassées. Des mesures rigoureuses s’imposent afin que nous puissions profiter pleinement de l’été.

Depuis bien quatre jours maintenant, les températures avoisinent les 30 degrés Celsius en Suisse. Cela engendre une montée en flèche des taux d’ozone. Mercredi, la concentration d’ozone a dépassé la valeur limite de 120 mg/m3 dans la plupart des stations de mesure. Les valeurs sont particulièrement élevées sur le plateau où vit la plus grande partie de la population. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) indiqué dans un communiqué que la concentration d'ozone a atteint 209 mg/m3 à Moutier (BE) et Olten (SO). D’après les prévisions météorologiques ces valeurs devraient encore augmenter ces prochains jours !

Même si l’ordonnance sur la pollution de l’air (OPair) tolère un unique ( !) dépassement de la valeur limite de 120 mg/m3, cette valeur limite a été plusieurs fois dépassée en particulier entre midi et le coucher du soleil.

Conséquences sur la santé
Les personnes sensibles comme les enfants et les adultes vulnérables réagissent par des irritations du nez, de la gorge et des yeux. Elles ressentent une pression au niveau de la poitrine et leur capacité pulmonaire est réduite. Les nourrissons, dont les poumons ne sont pas encore complètement développés, souffrent des concentrations élevées d'ozone.

Afin qu’un terme soit mis à cette situation inacceptable, les Verts appellent les automobilistes à la raison. Ils leur demandent de renoncer à utiliser leur voiture et de prendre les transports publics. Les Verts demandent de surcroit la mise en œuvre des mesures suivantes lors de dépassement de la valeur limite:

• Limiter immédiatement la vitesse à 80km/h sur l’autoroute

• Confédération, cantons et communes doivent offrir la gratuité des transports publics (CFF, cars postaux et transports publics de proximité)

• Les villes et les agglomérations doivent interdire la circulation des véhicules diesel sans filtre à particules et les véhicules à moteurs deux temps.

Et des mesures à long terme doivent également être prises:

• Filtres à particules obligatoire pour les moteurs diesel

• Continuer le transfert de la route au rail pour le trafic marchandise et privé

• Introduire une taxe CO2 sur les carburants.