Modification de l’ordonnance sur la protection des eaux

Mesures destinées à réduire la concentration de micropolluants dans les eaux afin de protéger l’écosystème et les ressources d’eau potable. Modification de l’ordonnance sur la protection des eaux

En principe, les Verts sont d’accord avec les modifications destinées à réduire la concentration de micropolluants dans les eaux. Cependant, il s’impose de résoudre les problèmes suivants : l’ordonnance ne prévoit pas de mesures, qui évitent l’utilisation de substances nuisibles qui contaminent l’eau potable. Le domaine de l’agriculture, qui compte parmi les grand pollueurs des eaux, n’est pas inclut. Le financement par principe de causalité des taxes d’assainissement prélevées auprès des ménages et des autres usagers déversant des eaux usées dans les égouts, est injuste selon les Verts. Il faudrait que toutes les les associations d’épuration des eaux usées participent aux frais, selon le nombres d’habitants.

Afin de respecter les exigences de la modification de l’ordonnance, une étape de dépuration additionnelle est nécessaire. Selon les Verts, ceci n’est qu’une solution de transition. Des mesures, qui visent la prévention de contamination par des micropolluants à la source sont beaucoup plus importantes.