Adèle Thorens à propos de la 12ème Conférence mondiale sur la biodiversité

La Suisse doit aller de l'avant avec le plan d'action pour la biodiversité, qui donne suite à une proposition des Verts datant de 2008 ! Il est urgent d'agir pour préserver cette ressource vitale pour la nature et pour les êtres humains.

Aujourd’hui commence à Pyeongchang (Corée du Sud) la 12ème Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique. Le recul de la biodiversité est un problème global, qui appelle des solutions locales. C’est la raison pour laquelle les Verts ont déposé une proposition, acceptée par le Parlement en 2008, en vue d’intégrer au programme de législature 2007–2011 une stratégie en matière de biodiversité pour la Suisse. Depuis, un document stratégique a bien été publié, mais sans aucune mesure concrète. Nous attendons le plan d'action pour l'année prochaine seulement. Or il faut agir vite : en Suisse, plus d'un tiers des espèces animales et végétales sont menacées !