Mise en œuvre du premier paquet de mesures de la Stratégie énergétique 2050

C’est avec étonnement que les Verts constatent que le projet de consultation diffère sur plusieurs points des directives de la nouvelle loi sur l’énergie. Ceci est inacceptable et les Verts demandent que le projet soit corrigé et adopté de manière à respecter les décisions du Parlement. Celles-ci concernent la définition des prix du marché de référence, le calcul et la baisse rétroactive des taux de rémunération ainsi que l’introduction de la « rémunération de gestion ».

Outre ces points, les Verts soutiennent le projet dans sa généralité. Conformément à la vision des Verts, certains domaines doivent être profondément modifiés. Il s’agit avant tout de l’introduction de l’efficacité énergétique pour les voitures neuves ainsi que de l’adoption de la valeur limite de l’intérêt national concernant les installations prévues à la mise en place d’énergies renouvelables.