Victoire d'étape pour les énergies renouvelables

Les Verts suisses félicitent les Verts du canton de Berne à l’occasion du dépôt de l’initiative énergétique Berne renouvelable. L’idée d’une politique énergétique durable sans centrales nucléaires fait son chemin dans la population bernoise, comme en témoignent les 17'404 signatures recueillies. Les Verts vaudois s’engagent contre la prolongation illimitée de Mühleberg et les Verts neuchâtelois appellent à voter oui à la révision de la loi sur l’énergie.

Le canton de Berne a longtemps traîné les pieds en matière de politique énergétique. Durant des années, la tactique d’obstruction du Grand Conseil à majorité bourgeoise a empêché toute avancée dans ce domaine. La nouvelle loi sur l’énergie prévoit enfin des mesures pour encourager l’efficacité énergétique. Les députées et députés en débattront la semaine prochaine. La commission législative chargée de son examen a malheureusement biffé toutes les dispositions visant à augmenter de manière significative la part des énergies renouvelables – alors qu’il est avéré qu’elles peuvent à terme couvrir la totalité des besoins énergétiques du canton de Berne.

L’initiative exige un approvisionnement énergétique compatible avec le développement durable et une réduction de la consommation énergétique grâce à des mesures techniques efficaces et des comportements adéquats. Avec l’initiative Berne renouvelable, les Verts bernois veulent donc faire pression sur le Grand Conseil pour qu’il vote une loi énergétique réellement efficace pour la protection du climat.

Vaud: contre la prolongation illimitée de Mühleberg
Les Verts vaudois ont obtenu par les voies juridique et parlementaire que les citoyennes et citoyens du canton se prononcent sur la prolongation illimitée de l’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Mühleberg. Située à quinze kilomètre de la frontière cantonale, la centrale présente des fissures dans son manteau, son circuit de refroidissement et sa cuve de pression. La sécurité de la population n’est plus assurée. Les centaines de millions de francs nécessaires pour que l’exploitation puisse se poursuivre seraient mieux investis dans les énergies renouvelables.

Neuchâtel: pour la révision de la loi sur l’énergie
Le but de la nouvelle loi, qui porte la marque des Verts, est de concrétiser le projet d’une société à 2000 Watts, soit de réduire de deux tiers environ la consommation d’énergie d’ici 2050 au plus tard. Grâce à cette nouvelle loi et aux normes qu’elle fixe, le canton de Neuchâtel sera pionnier dans le domaine de l’assainissement énergétique des bâtiments. Ce rôle de précurseur a d’ailleurs été reconnu par l’agence solaire suisse qui a décerné au canton et à sa population le prix solaire suisse 2009. Verts appellent la population neuchâteloise à voter OUI à la révision de la loi sur l’énergie le 29 novembre prochain.