Ordonnance sur l'énergie nucléaire (OENu)

Les Verts requièrent des améliorations substantielles du projet de révision. La mouture actuelle tient compte de manière totalement insuffisante des évolutions suivantes :

  • le parc nucléaire suisse est un des plus vieux au monde et il faudrait l’exploiter au-delà des 40 ans prévus au départ
  • les exploitants nucléaires se trouvent dans une situation économique très difficile, en raison des prix bas pratiqués sur le marché européen. Et les investissements nécessaires à la sécurité des centrales risquent d’en pâtir, laissant les centrales nucléaires aller à vau-l’eau.
  • suite à la catastrophe de Fukushima, il faut renforcer les exigences sécuritaires pour les centrales et non en rester au statut quo. La révision partielle de l’OENu, introduisant explicitement le concept d’exploitation à long terme au niveau de l’ordonnance, fait suite au rejet d’une révision analogue au niveau de la loi, refusée par le Parlement fédéral. Les Verts rappellent que l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire recommande elle-même une telle révision..