Sortie du nucléaire: aux parlementaires de presser sur le bouton vert

La sortie du nucléaire est le thème central de la politique des Verts. Après des années de lutte, l’objectif a enfin des chances d’être atteint. Après la décision du Conseil fédéral d’opter pour un avenir énergétique sans centrales nucléaires, le groupe des Verts ne veut pas faire les choses à moitié lors de la session extraordinaire.

La sortie du nucléaire devient enfin une réalité politique. Après le Conseil fédéral, c’est au tour du Parlement de se prononcer. Le Parlement traitera de la sortie du nucléaire et des énergies renouvelables lors de deux sessions extraordinaires demandées par le groupe des Verts.

La sortie de l’énergie nucléaire est une exigence centrale des Verts en faveur de laquelle le parti s’engage de toutes ses forces depuis sa création. Dans la perspective de la session extraordinaire, le groupe des Verts a déposé plusieurs interventions exigeant la sortie du nucléaire, un arrêt immédiat de la dangereuse centrale nucléaire de Mühleberg, Beznau I et II et une augmentation des standards de sécurité pour tous les réacteurs existants et pour les transports de déchets radioactifs.

Approvisionnement énergétique verte
En sus d’une décision claire en faveur de la sortie du nucléaire, des solutions vertes pour l’approvisionnement énergétique futur de la Suisse doivent être rapidement mises en œuvre. Des décisions politiques bloquées depuis des années par les partis bourgeois ont enfin une réelle chance de trouver une majorité : la suppression du plafonnement de la rétribution à prix coûtant du courtant injecté, une véritable offensive dans le domaine de l’efficacité énergétique, l’encouragement aux économies d’énergie et le développement d’un réseau de distribution intelligent.

Le groupe des Verts a également déposé des interventions sur ces thèmes. Il soutient toutes les propositions allant dans ce sens et celles qui apportent des améliorations par rapport à la situation actuelle.

Le peuple a le dernier mot
Afin de garantir que la sortie du nucléaire dispose d’une législation contraignante après les élections, les Verts et une large alliance ont lancé une initiative pour la sortie du nucléaire. Ils veulent ainsi s’assurer que la population, dont une très grande majorité souhaite sortir de cette dangereuse technologie nucléaire, ait le dernier mot.