Une reprise scandaleuse de la centrale de Mühleberg

Au mépris de lacunes gravissimes dans sa sécurité, la centrale de Mühleberg a été remise en fonction. Les Verts sont très préoccupés et protestent contre cette décision scandaleuse aujourd’hui à midi et ce mercredi.

Malgré les fissures, les FMB osent parler de „stabilité et d’intégrité du manteau“ dans leur communiqué. C’est une plaisanterie. Soumettre la population alentour à un tel danger est irresponsable. Et que la centrale, aux dires de l’inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), remplisse tout au plus les exigences minimales en ce qui concerne la protection contre les crues, n’inspire pas vraiment confiance en ce moment.

Mettre la protection de la centrale au-dessus de la protection de la population et poursuivre l’activité de Mühle berg montre que l‘IFSN n’a rien appris des derniers événements. Cela doit impérativement changer lors du renouvellement du Conseil de l’IFSN en novembre.

Action ce midi et mercredi
Les Verts vont exprimer leur incompréhension et leur inquiétude face au redémarrage de la centrale de Mühleberg lors d’une action en ville de Berne. Militantes et militants vont circuler au centre-ville dès 12 heures en combinaisons de protection et informer la population.

Mercredi à 19h la population de Berne, Bienne, Neuchâtel et Fribourg est appelée à ouvrir les fenêtres et frapper des couvercles de casseroles pour manifester haut et fort son mécontentement.

Initiative indispensable
Les Verts espèrent encore que le Conseil des Etats suivra mercredi le Conseil national et se prononcera pour la sortie du nucléaire. Mais pour éviter que l'arrêt des centrales nucléaires dépende d'un vote aléatoire du parlement qui pe ut à tout moment être remis en cause, l’initiative des Verts pour la sortie du nucléaire reste nécessaire. Par elle la population aura le pouvoir d’ancrer dans la Constitution la sortie du nucléaire et le tournant dans l’approvisionnement en énergie.