Les Verts ne veulent pas d’une Lex Beznau

Consultation relative à la révision partielle des ordonnances sur l’énergie nucléaire

Afin de ne pas compromettre l’exploitation de Beznau I, le Conseil fédéral entend édulcorer les normes sécuritaires des centrales nucléaires : inacceptable pour les Verts, qui demandent de renoncer à cette révision (prise de position en all.). Si le Conseil fédéral persiste, les Verts se disent prêts à lancer un projet d’initiative de concert avec leurs partenaires. Ils seront en outre rejoints par les Verts allemands pour manifester contre cette révision (en all.), et la remise en service de Beznau I, le 22 avril prochain.

L’entrée en vigueur de la révision des ordonnances sur l’énergie nucléaire affaiblirait considérablement la sécurité nucléaire en Suisse. Elle abaisserait radicalement les critères de mise hors service tout en multipliant par 100 la limite de rayonnement. Pour les Verts, c’est complètement irresponsable... et inacceptable, car la révision sert manifestement à garantir l’exploitation future de Beznau. Depuis 2015, les riverains de cette centrale sont engagés dans une procédure judiciaire contre l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) et l’exploitant nucléaire AXPO car, selon eux, la centrale ne respecte pas les prescriptions sécuritaires en cas de séismes. En révisant les ordonnances, le Conseil fédéral balayerait tous leurs arguments et légaliserait l’exploitation actuelle de Beznau, en affaiblissant les prescriptions en matière de sécurité nucléaire. Cela reviendrait à adapter le droit en vigueur, basé sur l’expérience, les connaissances scientifiques et techniques actuelles et les principes internationalement reconnus, pour des motifs purement politiques.

Opposition transfrontalière
Dans leur prise de position, les Verts demandent au Conseil fédéral de renoncer à la révision partielle des ordonnances sur l’énergie nucléaire afin de protéger la population et de respecter les principes fondamentaux de l’Etat de droit. Si le Conseil fédéral persiste en modifiant ces ordonnances au profit des exploitants nucléaires, les Verts se disent prêts à lancer un projet d’initiative de concert avec leurs partenaires. Par ailleurs, ils seront rejoints par les Verts allemands pour manifester contre la révision prévue, et donc la remise en service de Beznau I, le 22 avril prochain.