Les Verts surveilleront de près la sortie du nucléaire

Point de presse, mardi 29 novembre

Le groupe parlementaire des Verts prend au mot les partis bourgeois: nous attendons du PDC, du PBD et du PLR un plein engagement pour mettre en œuvre la stratégie énergétique 2050 et empêcher l’importation de courant sale produit à partir de charbon. Mais avant tout, il s’agit de garantir la sécurité de nos centrales vieillissantes malgré la mauvaise gestion financière de leurs compagnies exploitantes. Et ceci ne sera possible qu’avec des instruments de surveillance renforcés.

Lors des débats sur l’initiative « Pour une sortie programmée du nucléaire », les opposants ont transformé la stratégie énergétique 2050 en contre-projet indirect. Les Verts comptent dès lors sur le PDC, le PBD et le PLR pour qu’ils s’engagent pleinement dans la perspective d’un éventuel vote sur la stratégie énergétique, en mai prochain. L’engagement pour une sortie rapide, sûre et programmée du nucléaire s’en trouvera renforcée au Parlement.

Les Verts s’assureront que les déclarations qui ont ponctué la campagne, contre l’importation de courant sale et dans le sens d’un renforcement des exigences de sécurité seront mises en pratique. La balle se trouve maintenant clairement dans le camp des partis bourgeois qui ont fait des promesses à la population pendant la campagne.

Le conseiller national Bastien Girod a demandé que l’IFSN soit rapidement invitée à participer à une séance de la CEATE-N. Il est en effet nécessaire de discuter de la remise en marche prévue de Beznau I et de Leibstadt, mais également des conséquences des attaques juridiques d’Axpo sur les dispositions de mise hors-service. Les Verts exigent également une transparence pleine et entière sur les contrats de partenariat des exploitants et les responsabilités liées à une éventuelle faillite.  Si les contrats ne sont pas présentés à la CEATE-N, la Commission de gestion doit agir.

Pour en savoir plus :

Balthasar Glättli, président du groupe, conseiller national ZH, 076 334 33 66

Bastien Girod, conseiller national ZH, 079 217 73 06

Daniel Brélaz, conseiller national VD, 079 257 18 32