Les Verts se réjouissent du relèvement de la RPC

Les Verts se réjouissent que le Conseil national ait relevé le plafonnement de la rémunération à prix coûtant du courant réinjecté dans le réseau (RPC). Grâce à cette décision, des milliers de projets pourront être réalisés ces prochaines années dans le secteur des énergies renouvelables. Le contingentement les avait jusqu’ici condamné aux tiroirs.

Avec la rémunération à prix coûtant du courant réinjecté (RPC), la production d’électricité verte est devenue rentable pour les particuliers. Malheureusement, jusqu’à présent, un contingentement annuel trop faible empêchait de nombreux projets de voir le jour.

L’augmentation de 0,9 centime décidée aujourd’hui est un premier pas dans la bonne direction. Il faut espérer qu’elle sera confirmée par le Conseil des Etats au printemps 2010. Si c’est le cas, des milliers de projets pourront être réalisés ces prochaines années. L’électricité verte ainsi produite correspondrait à 1,5 centrale nucléaire ! Ces investissements doperont le marché de l’emploi et stimuleront l’innovation.

Les Verts vont continuer à militer pour l’augmentation de la RPC et pour la suppression du contingentement. Car le principe même du plafonnement a pour effet de freiner la promotion des énergies renouvelables. Investir dans les énergies renouvelables est non seulement indispensable pour parer la menace climatique, mais contribue également à valoriser la place économique suisse.