Les Verts prêtent serment en faveur du climat

La Conférence climatique de Copenhague doit montrer la voie de la justice climatique. Pour faire entendre cette exigence, les Verts suisses ont mené aujourd’hui une action symbolique un peu particulière : tels les premiers Confédérés sur la prairie du Grütli, ils ont fait le serment de lutter sans faillir contre le réchauffement climatique. Engagement qu’ils se feront fort de rappeler à Copenhague.

Le climat mondial ne doit pas se réchauffer de plus de deux degrés. Cette limite doit absolument figurer dans un accord post-Kyoto engageant la responsabilité des Etats signataires. Pour ne pas la dépasser, il est indispensable d’instaurer une justice climatique à l’échelle du globe, impliquant le respect du droit au développement des pays du Sud. Trois représentantes du Parti écologiste ont tenu à le rappeler ce matin devant le Palais fédéral, par un serment solennel en faveur du climat.

Notre but commun est de sauver le climat
et rien ni personne ne nous en détournera
Nous nous engageons pour la justice climatique,
la solidarité internationale et les énergies vertes
Afin d’éviter la catastrophe
Nous misons sur la durabilité
et aucun obstacle ne pourra nous arrêter.

Avec ce serment dans leurs bagages, une vingtaine de militantes et de militants verts s’apprêtent à prendre le train pour Copenhague, où ils se joindront à la manifestation de samedi prochain. Les revendications qu’ils adresseront aux négociateurs ont été présentées à la presse le 16 novembre.

Pour plus d'informations