Votations: une belle victoire pour le paysage

Résidences secondaires: une belle victoire pour le paysage

La lutte fut serrée, et pourtant la victoire est au rendez-vous. Les Verts se réjouissent que les citoyens et citoyennes et aussi les cantons aient dit oui à l’initiative sur les résidences secondaires. Ils sont content que l’initiative pour la défiscalisation de l'épargne-logement ait été refusée par le peuple et les cantons. Comme c’était à craindre, les citoyennes et citoyens ont dit non à 6 semaines de vacances, et le rejet d’une réglementation du prix du livre est particulièrement amer.

Aujourd’hui, le peuple suisse s’est prononcé pour une meilleure protection du paysage contre les résidences secondaires envahissantes. Il a donné raison aux Verts, très préoccupés par le bétonnage des régions touristiques. L’environnement sera gagnant, mais aussi la population locale, qui ne pouvait plus se permettre les prix affolants pratiqués sur les marchés immobiliers des stations. Un frein sera mis au trafic pendulaire et le problème des lits froids pourra être abordé plus sereinement. La balle est maintenant dans le camp du Parlement, qui doit élaborer une loi efficace pour protéger le paysage. Les Verts remercient Franz Weber, défenseur infatigable de la cause environnementale, pour son engagement en faveur du paysage.

6 semaines de vacances et épargne-logement
Les Verts se réjouissent que les citoyennes et citoyens aient compris que l’initiative pour la défiscalisation de l'épargne-logement ne profiterait qu’aux couches sociales déjà nettement favorisées. Les baisses de recettes fiscales auraient du en revanche être épongées par tous les contribuables. Les Verts sont sensibles au souhait de la population d’accéder à la propriété. Ils militent encore et toujours pour des formes d’habitat plus durables et pour des logements coopératifs.

Les Verts regrettent que le peuple n’ait pas approuvé l’augmentation progressive de la durée légale des vacances à six semaines. Le monde du travail est toujours plus stressant et pour les Verts, il est essentiel que les salariées et salariés disposent de suffisamment de temps de repos annuel – la productivité des entreprises doit être équitablement répartie entre toutes celles et tous ceux qui y contribuent, et une bonne qualité de vie n’est pas le privilège des classes les plus aisées. Les Verts se souviendront des arguments avancés au cours de la campagne en faveur d’autres modèles par celles et ceux qui jugent inutiles six semaines de vacances. Ils vont néanmoins continuer à plaider pour une meilleure prévention des congés-maladies.

Prix du livre et jeux d’argent
Le non du peuple suisse à la réglementation du prix du livre est aussi un non à la qualité et à la diversité du marché du livre dans notre pays. Les Verts sont très déçus que l’offre culturelle s’appauvrisse en raison du seul facteur prix.
Les Verts sont très heureux que le contre-projet à l'initiative «Pour des jeux d'argent au service du bien commun » ait été accepté. Les gains des jeux d’argent seront à l’avenir bien mieux réglementés. L’article en vigueur nécessitait d’être adapté à la réalité actuelle et les compétences de la Confédération et des cantons devaient être clairement définies. Les Verts apprécient que les recettes continuent à profiter à l’AVS, à la culture et au sport, une formule qui a fait ses preuves.