Mesures d'accompagnement à l'initiative sur les résidences secondaires

Une politique touristique durable plutôt qu’une construction débridée de résidences secondaires

Les Verts se félicitent de la révision de la stratégie touristique de la Confédération. Toutefois, du point de vue des Verts, elle manque de courage. Le Conseil fédéral a laissé passer les chances de tourisme durable offertes par l’initiative sur les résidences secondaires. Les Verts demandent par conséquent des mesures d’accompagnement à la loi d’application de l’initiative, afin d’encourager un tourisme durable dans les régions de montagne. Les Verts ont déposé une initiative en ce sens lors de la session d’été.

Pour améliorer durablement l’offre en hébergement, il faut trouver de nouveaux modèles de financement. Il n’est plus possible que les résidences secondaires servent à financer les hôtels. Plutôt que de construire des résidences secondaires, le secteur du bâtiment doit dorénavant se réorienter vers la rénovation et l’assainissement énergétique des infrastructures et des immeubles existants. Dans ce cadre, il s’agit que la Confédération mette des moyens à disposition, de manière ciblée, en recourant aux instruments de soutien existants, comme le Programme bâtiments ou la Nouvelle politique régionale (NPR). Les Verts ont déposé un postulat en ce sens lors de la session d’été.

Résidences secondaires : éviter les contournements de la loi
Les Verts sont satisfaits que le projet de consultation sur la loi sur les résidences secondaires pose des limites claires au changement d’affectation de logements existants. Ils rejettent en revanche la variante proposée qui autorise toujours la réaffectation des logements relevant de l’ancien droit. Les Verts demandent en outre des mécanismes efficaces pour empêcher les contournements de la loi et les abus. Les Verts demandent un monitoring pour évaluer les effets à long terme de la loi sur la construction de résidences secondaires.