Freiner la construction de résidences secondaires

Le Bureau des Verts suisses recommande d’accepter les initiatives « Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires » et « 6 semaines de vacances pour tous ».

Freiner la construction de résidences secondaires : Le Bureau des Verts recommande le oui

Le Bureau des Verts suisses s’est penché samedi sur les cinq objets qui seront mis en votation le 11 mars 2012. Il recommande à l’assemblée des délégués d’accepter les initiatives « Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires » et « 6 semaines de vacances pour tous ». Il soutient le contre-projet à l’initiative « Pour des jeux d'argent au service du bien commun » et la proposition de loi pour la régulation du prix du livre. Le Bureau recommande par contre de rejeter l’initiative épargne-logement.

Le bétonnage du sol suisse se poursuit inlassablement. Dans les communes à vocation touristique, ce sont parfois plus de la moitié de l’ensemble des logements qui ne sont plus occupés en permanence. Pour freiner cette emprise sur le sol, le Bureau recommande à l’assemblée des délégués de se prononcer pour le oui à l’initiative populaire « Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires », même si celle-ci est radicale. Elle est pourtant nécessaire aussi longtemps que la révision de la loi sur l’aménagement du territoire reste bloquée, car elle prévoit de nouveaux instruments efficaces.

Le Bureau des Verts suisses recommande par contre de rejeter l’initiative épargne-logement. Cette dernière veut encourager l’acquisition d’une habitation par un traitement fiscal privilégié de l’épargne constituée pour l’achat. Les Verts craignent une baisse importante des rentrées fiscales et l’augmentation des surfaces bâties. Ce sont avant tout les personnes à hauts revenus qui bénéficieraient de cette mesure. Les Verts privilégient par conséquent le renforcement des coopératives d’habitation en faveur de la construction de logements durables d’utilité publique.

Le Bureau des Verts dit oui à « 6 semaines de vacances pour tous ». L’initiative est une réponse à une charge de travail croissante, un stress en augmentation dans le monde du travail et une pression de plus en plus grande du climat de compétition sur la population active. Plus de vacances permettent un meilleur rééquilibrage entre ressourcement et charge professionnelle.

Les Verts estiment que la réglementation du prix du livre est en accord avec la Constitution. Celle-ci prévoit en effet le soutien par la Confédération de mesures culturelles d’intérêt national. Le Bureau recommande de ce fait d’accepter la proposition de loi pour la réglementation du prix du livre.

Le Bureau soutient le contre-projet à l’initiative populaire « Pour des jeux d'argent au service du bien commun », qui entend réglementer globalement les jeux d’argent et de hasard, les recettes qui en découlent ainsi que la répartition des compétences y relatives.

Les recommandations de vote définitives seront formulées par l’assemblée des délégués, dont la prochaine réunion a lieu le 21 janvier 2012 à Kriens/LU.